Home Santé Prévision budgétaire pour l’année 2024 : Une enveloppe de136 milliards pour renforcer...

Prévision budgétaire pour l’année 2024 : Une enveloppe de136 milliards pour renforcer la modernisation du secteur de la santé

162
0

Le Ministre de la santé, Professeur Benjamin HOUNKPATIN, a présenté devant la Commission budgétaire de l’Assemblée Nationale le mardi 28 novembre 2023, le projet de budget du secteur de la santé. Le chef du département de la santé a défendu un budget ambitieux axé prioritairement sur la poursuite du vaste programme infrastructurel en cours et le renforcement des ressources humaines au niveau du secteur. 136,283 milliards FCFA sont annoncés pour 2024, soit une progression de 8,35% par rapport à l’année qui s’achève. 

En 2024, le Centre Hospitalier International d’Abomey-Calavi (CHIC) sera mis en service. Outre ce joyau ultramoderne et hyper équipé qui réduira substantiellement les évacuations sanitaires, le Gouvernement du Bénin a lancé un vaste plan de construction et de réhabilitation des infrastructures sanitaires dans tout le Bénin. Face aux représentants du peuple, le Ministre de la santé a présenté les innovations contenues dans le budget 2024 et qui visent à impacter sensiblement la santé des populations. 

« En 2024, nous allons entre autres, mettre en service le Centre Hospitalier International de Calavi (CHIC), démarrer les travaux de construction d’un CHU général, d’un CHU mère-enfant, d’une maison de santé et d’un CHU psychiatrique, équiper les six centres de santé nouvellement construits et l’Hôpital de zone dans la Commune de Tchaourou, démarrer les travaux de construction et de réhabilitation de treize (13) centres de santé dans la commune de Bantè, réceptionner et mettre en service 188 ambulances pour la gestion efficace de la référence et de la contre-référence », a fait savoir le Ministre. 

Sur le chantier du renforcement des ressources humaines en santé, le Ministre Benjamin HOUNKPATIN a annoncé pour 2024, la finalisation du processus de recrutement de 796 agents de santé qualifiés, de près de 10.000 relais communautaires et de 416 agents de santé communautaires qualifiés pour la généralisation de la mise en œuvre de la politique de santé communautaire sur toute l’étendue du territoire national. Il n’a également pas occulté, la mise en place d’un programme spécial de formation de courte durée des médecins généralistes pour l’acquisition de compétences en chirurgie, pédiatrie, gynécologie obstétrique, le renforcement de capacités des infirmiers et sages-femmes en aide chirurgie, dialyse, anesthésie-réanimation, soins palliatifs. Le Ministre a aussi mis l’accent sur la poursuite du développement de pôles d’excellence en cardiologie interventionnelle et réadaptation cardiaque, en ophtalmologie, en ORL, en imagerie médicale et en cardiologie conventionnelle. 

Les députés ont, à l’unanimité, reconnu les efforts entrepris par le Gouvernement dans le cadre de l’amélioration de la santé des populations. Ils ont salué le niveau d’engagement des acteurs de la santé et exprimé leur volonté à accompagner la dynamique en cours dans le secteur de la santé.

Source: gouv.bj

Pc: BKLABEL.COM/Beniot KOFFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here