Home Société Bénin – Psychopathe gate : Stévy Wallace brise le silence et dénonce...

Bénin – Psychopathe gate : Stévy Wallace brise le silence et dénonce un cyberharcèlement

109
0
Stévy Wallace Crédit , Africa Startup

Au coeur d’une polémique de « psychopathe gate » depuis près d’un mois, Stévy Wallace a brisé le silence le samedi 13 avril 2024 et dénonce être victime d’une campagne de cyberharcèlement sans précédent.

« Les amis, j’ai décidé de prendre la parole en ligne car ce samedi est un jour spécial. Cela fait exactement 30 jours que suite à des séries de publications quotidiennes et pour des sujets qui à mon sens et au pire des cas devraient être prioritairement gérés par les tribunaux, je me suis retrouvé au cœur du « Psychopathe Gate » sur Facebook », a déclaré Stévy Wallace dans une publication sur sa page Facebook.

A en croire l’ex-Chargé de la communication digitale de la Présidence du Bénin Stévy Walace, interrogées par les autorités compétentes, ses détrateurs ont nié ne l’avoir jamais indexé dans leur dénonciation sur les réseaux sociaux.

« Entre la saison 1 avec la lanceuse d’alerte sorti de nulle part, qui a régulièrement fait des publications (certaines effacées) tendancieuses dont elle a affirmé auprès des autorités qu’elle n’a jamais fait allusion, ni cité mon nom et la saison 2 avec une amie instrumentalisée par une horde de personnes conscientes de sa fragilité émotionnelle en raison de son statut de victime en 2019 de VBG (Violences Basées sur le Genre) de la part de son ex-compagnon, le « Psychopate Gate » est devenu une polémique nationale », a-t-il expliqiué.

Stévy Wallace entre cyberharcèlement et de diffamation ?

Sans nommer ses détracteurs et en utilisant la même méthode que ces dernières qui n’ont pas fait dans la dentelle pour donner des indices bien précis sur lui, l’ex-Chargé de la communication digitale de la Présidence du Bénin, Stevy Wallace a clairement alerté qu’il est victime de cyberharcèlement et de diffamation.

« Par respect pour le sujet et ses acteurs, j’ai décidé il y a quelques jours de suspendre la campagne de sensibilisation et d’information #StopViolBenin que j’ai lancée parceque affecté dans ma chair par ce fléau malgré que l’écho de la campagne retentissait au-delà de nos frontières. A la date d’aujourd’hui, en dépit de tous les appels à témoins et à inquisition restés vains depuis 1 mois, et du chapelet de publications faites par les concernées et leurs soutiens sur les réseaux sociaux, c’est moi qui ai finalement porté devant les instances juridiques les 2 dossiers qui sont en cours de traitement pour (diffamation et cyberharcèlement) », a dénoncé Stévy Walace.

Des leçons à retenir

Selon lui, contrairement à ce que beaucoup considèrent comme une épreuve pour lui qui est gestionnaire de crise, il aborde ce « cyberharcèlement » avec hauteur et surtout en tire de précieux enseignements de vie. Car, retient t-il, « je ne peux que me dire que c’est une aubaine pour moi pour trier le bon grain de l’ivraie, assainir mon réseau et migrer dans une autre dimension professionnelle et humaine. Je suis donc pleinement reconnaissant de tout ceci ».

Pour Stevy Walace, Facebook n’est pas un tribunal et pour des raisons professionnelles, il s’est gardé d’opiner, de répondre, ou de rentrer dans ce qu’il considère toujours comme un non lieu. « Mais il m’importait aujourd’hui de marquer une halte et d’être reconnaissant pour ce moisiversaire », a-t-il justifié.

Dans son message, Stévy Walace a rappelé à ses « détracteurs et aux donneurs de leçons 2.0 » , que « la graine qu’ils essaient d’enterrer, repousse plus vite qu’ils ne le pensent.

« Mais en attendant de partager ses fruits avec vous, je vous invite à la table de cette crise pour qu’ensemble chacun de nous puissons en tirer les leçons utiles pour sa vie professionnelle et ses relations humaines parceque ça peut arriver à tout le monde de se retrouver dans une vaine polémique », a-t-il souhaité.

Aussi, a-t-il lancé un appel à ses proches, ses étudiants, son épouse et sa famille qui sont profondément attristés et angoissés au quotidien par cette polémique de « psychopathe gate ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here